• A moi Robin des Bois

    A moi Robin des Bois

     

    A moi Robin des Bois ! Ivanhoé, Zorro,

    Tout est beaucoup trop cher les taxes et les impôts,

    Au secours ! Au secours ! Voici qu’on nous égorge,

    L’Etat nous prend nos sous, le blé, l’oseille et l’orge.

     

    Où sont mes picaillons ? Je vis un cauchemar,

    La sueur de mon front transformée en caviar,

    Pour nos bons députés et les zélés ministres,

    Pour tous les dictateurs, les potentats sinistres.

     

    Et le Saint-Emilion, le Corton, le Morgon,

    Bu sans modération avec mon bon pognon,

    Les voyages princiers, les villas aux Antilles,

    Les dîners opulents aux truffes et aux morilles.

     

    Au voleur ! Au voleur ! Je suis assassiné,

    Etranglé, lessivé, essoré, dépouillé,

    Ce bel argent gagné dans d’atroces souffrances,

    Pour payer aux nantis d’éternelles vacances.

     

    Voilà que je me meurs dans les pires douleurs,

    Sans avoir épargné des billets de couleurs,

    Je suis la vache à lait une poire juteuse,

    Un agneau sacrifié victime malheureuse.

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :