• Les trois coqs

    Les trois coqs

     

    Ils étaient trois beaux coqs dans une basse-cour,

    En ayant autour d’eux vingt poules et poulettes,

    Imaginez la scène, ils devaient chaque jour,

    Séduire la volaille en jouant les vedettes.

     

    Si les deux plus anciens avaient priorité,

    Le troisième n’avait que peu de réussite,

    Les poules préféraient un expérimenté,

    Quoi de plus naturel, mais attendez la suite.

     

    L’un des privilégiés, montant sur ses ergots,

    Devint trop exigeant, refusant le partage,

    Son rival courroucé en gonflant son jabot,

    S’opposa fermement à un tel avantage.

     

    Ce fut une bagarre ô combien sans merci,

    Une prise de becs qui devenait sanglante,

    Pendant que le jeunot n’ayant plus de souci,

    Honorait sans répit la foule caquetante.

     

    La bataille dura jusqu’à l’épuisement,

    Et les deux combattants y laissèrent des plumes,

    La fermière voyant un tel comportement,

    Acheva les rivaux qui devinrent posthumes.

     

    Encore une leçon dont nous avons besoin,

    Qui fera réfléchir le chacun, la chacune,

    Plutôt que de vouloir celle de son voisin,

    Il vaut mieux préserver sa petite fortune.

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :